Les méthodes de vente du marché de l’immobilier ancrées il y a quelques années encore dans une approche très conservatrice, sont aujourd’hui totalement transformées par le digital.

Plus qu’une révolution technologique, c’est en effet toute l’activité immobilière qui est concernée. De la conception 3D à partir de plans à l’intégration du BIM (Building Information Model), des méthodes d’acquisition de leads à la commercialisation/promotion, de la réalité virtuelle à la réalité augmentée pour effectuer des visites virtuelles, les professionnels de l’immobilier rattrapent à grande vitesse leur retard en intégrant les services numériques et dispositifs digitaux pour optimiser leur ressources et performances,  leur compétitivités et rentabilités.

Grâce au digital, les promoteurs peuvent aussi développer leurs offres en proposant notamment de nouveaux services sur les logements neufs : logement connecté (pilotage des ressources et équipements de la maison : sécurité, domotique, chauffage, éclairage, ouvertures…). Ils trouvent également de nouvelles méthodes d’investissement avec les plateformes de financement participatif.

Les grands syndics de copropriétés ont également déployés leurs propres réseaux et services communautaires pour permettre à la fois d’entretenir et fidéliser le lien avec les propriétaires, mais aussi de développer des services de proximité, solidaires ou commerciaux.

Comments are closed.